-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Des mises-à-jour régulières sont réalisées.
Vos commentaires, suggestions et propositions sont les bienvenus.
N'hésitez pas à me soumettre des idées d'ajouts via l'onglet "Suggestions".
 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.

Joseph Lister

Joseph Lister
(Upton, 5 avril 1827 - Walmer, 10 février 1912)
1er Baronnet Lister de Park Crescent (1883)
1er Baron Lister (U.K. 1897)
Professeur de Chirurgie à l'Université d'Edimbourg
Professeur de Chirurgie à l'Université de Glasgow
Professeur de Chirurgie au King's College de Londres
Membre, puis Président (1895) de la Société Royale de Londres
Chirurgien



D'hermine, à la fasce nuagée de sable, chargée de trois étoiles (6) d'argent, accompagnée en chef d'un serpent au naturel, tortillé autour d'un bâton du même.

7 commentaires:

  1. Si je peux me permettre, il manque le blasonnement de la main dans le sur-le-tout.

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, j'étais persuadé d'avoir laissé un commentaire. Au temps pour moi. Donc, si je peux me permettre, il manque le blasonnement de la main dans le sur-le-tout.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis intrigué par cette main ainsi que par la forme et la taille de l'espèce d'écusson qui la renferme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la marque des Baronnets, cette main est celle d'Ulster. Bien souvent elle ne se blasonne pas et parfois aussi, lorsque le titulaire reçoit ensuite une pairie, ce qui est le cas ici, elle ne se représente plus.

      Supprimer
    2. C'est la première fois que j'entends parler de ça. Y a-t-il d'autres marques similaires dans l'héraldique britannique ?

      Supprimer
    3. Oui, il existe deux catégories héraldiquesde "Baronnets", chacune ayant sa marque propre. Celle des "Baronnets d'Ulster" avec la marque que nous avons ici, et celle de création plus récente des "Baronnets de Nova Scotia", dont la marque se retrouve par exemple dans les armoiries ici : http://ordrechardon.blogspot.fr/2013/09/john-crichton-stuart.html (le franc-canton en haut du 1, sachant que la marque de Baronnet peut se présenter sous la forme d'un écusson ou d'un franc-canton et qu'elle peut se trouver en tout lieu de l'écusson, que ce soit en chef, en abîme, etc.)

      Supprimer
  4. Aaaah, c'est extrêmement intéressant. Ça rappelle forcément le système napoléonien même si on a du mal à imaginer l'empereur s'inspirer de ses ennemis d'Outre-Manche. Merci beaucoup pour les explications !

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL